Flash back : Lausitzring 2017

Avant-dernière course de la saison, hal-lu-ci-nante !

Muroya vainqueur !

Course 7. Au sommet, c'est serré : Martin Sonka vient de gagner à Porto et mène de 4 points, suivi de Pete McLeod (2e), Kirby Chambliss (3e) et Yoshihide Muroya (4e), 4 leaders séparés de 10 points seulement...

Juan Velarde inscrit le meilleur chrono (51,145 s) de la 1re session d'essais, suivi de Matt Hall puis de Chambliss. Les leaders du championnat, Sonka et Muroya, ne font respectivement pas mieux que 5e et 8e.

Sonka retrouve son meilleur niveau lors de la session suivante et sort 50,703 s, qui restera le temps de référence pour ces essais-là. C'est Chambliss qui se montre le plus menaçant avec 0,275 s de retard seulement, Nicolas Ivanoff prend la 3e place et Muroya remonte à la 4e.

Samedi s'enchaînent les EL3 et les qualifications : après sa déception de Porto, Muroya montre à tout le monde qu'il n'a pas dit son dernier mot et inscrit le meilleur temps. Il réalise le meilleur chrono du weekend (50,004 s), de quoi reprendre largement confiance. Ivanoff décroche la 2e place et Velarde la 3e de ces Essais libres 3.

Lausitzring 2017 : arrêt sur images 

Après son podium de Porto, Hall retrouve son meilleur pilotage et profite des qualifications pour rappeler à ses concurrents qu'il est bel et bien là : il prend la pole en 50,227 s., talonné par Petr Kopfstein (0,072 s), puis par Muroya et Chambliss. Le leader du championnat, Sonka, prend la 5e place, McLeod la 8e.

Le Round of 14 est sans surprise : tous les hommes forts passent au tour suivant et le Français Mika Brageot, perdant le plus rapide, gagne lui aussi son billet pour le Round of 8. Cela lui vaut de devenir l'un des meilleurs Masters issus de la Challenger Cup.

Lors de la 2e manche, Mika affronte Matt Hall, en grande forme, et au terme d'un run dantesque qui semble sur le point d'ouvrir les portes de sa première finale au Français, l'Australien le coiffe au poteau de tout juste 0,002 s, un des finishs les plus serrés de l'histoire de ce sport !

Muroya sort Chambliss, son rival pour le titre, Kopfstein dépasse les G autorisés et permet à Velarde de passer, et Sonka élimine McLeod, complétant ce carré final de folie.

Lausitzring 2017 : Résumé en vidéo 

En Finale, Muroya réalise le run parfait et inscrit le meilleur chrono de la journée, prometteur ! Parti le deuxième entre les pylônes allemands, le pilote japonais sait qu'il doit faire mieux que les 50,846 s réalisés quelques minutes plus tôt par Matt Hall.

Au fil de son run, les temps intermédiaires du Japonais sont au vert jusqu'à la ligne d'arrivée, qu'il passe en 50,451 s, Hall est derrière.

Velarde est le suivant à s'élancer ; il prend une pénalité Porte 11 pour erreur d'altitude. Avec 2 secondes supplémentaires le Madrilène termine en 53:680 s et voit ses espoirs de podium s'envoler.

Tous les regards se tournent vers Martin Sonka, leader du championnat et favori de cette course, soutenu par une horde de fans tchèques. Martin pousse fort et ne prend aucune pénalité, mais ses temps intermédiaires sont dans le rouge... et y restent. Incapable de rattraper Muroya, il termine 3e en 50:964 s.

Tous les ingrédients sont réunis pour une finale hallucinante à Indianapolis. Après 7 courses, 11 points seulement séparent les 4 meilleurs pilotes, rien n'est joué...

Lausitzring 2017 - Résultat final